Espace adhérent : Les congés et les vacances

Les motifs et les aides au remplacement

 Prendre des congés

Les exploitants agricoles peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt pour leur remplacement congé.
La loi de finance 2013 a reconduit cette mesure jusqu’au 31 décembre 2019.
 

Conditions :

 
Votre activité doit nécessiter votre présence sur votre exploitation chaque jour de l’année. Le crédit d’impôt représente 50 % des dépenses de remplacement engagées dans la limite de 14 jours par an avec un coût journalier plafonné à 148,68 €.
 
Cette mesure est inscrite dans le cadre des aides « de minimis ».
 
Pour les GAEC, chaque associé bénéficie de 14 jours de crédit d’impôt dans la limite de 4 associés.