Espace agent : Témoignages des agents

Ce qu'ils pensent de l'association...

  • J’ai voulu travailler dans l’agriculture

    Jean-Philippe MONGODIN, Agent en C.D.I. Intermittent 1 200H par an : 29 ans / Agent de Remplacement dans le sud Manche / B.T.S. Agricole plus C.S. lait

    « Je ne suis pas fils d’agriculteur, mais j’ai toujours voulu travailler dans l’agriculture. Pendant mes études, j’étais déjà Agent de Remplacement pendant les week-end et une partie des vacances. Après mes études, j’ai été salarié dans une ferme pendant 3 ans mais je suis revenu Agent dans une Association de Remplacement. Au début j’étais en CDD, puis depuis 2009, je suis en C.D.I. Je fais surtout les travaux à réaliser en élevages laitiers ; traite, désilage, soins aux animaux. Je travaille aussi en porcherie et je taille des pommiers à cidre Quand j’étais étudiant, Agent de Remplacement, c’était pour moi un bon moyen pour gagner un peu d’argent. Maintenant c’est bien sûr toujours mon objectif, mais ce qui m’intéresse aussi c’est de voir différentes productions, différentes méthodes de travail, d’échanges avec les agriculteurs…

    Nous sommes vraiment très sollicités, il n’y a pas de problèmes avec les adhérents de l’Association. Le travail me plaît beaucoup. Il y a même beaucoup de travail et pas assez d’Agents, l’Association manque de main d’œuvre. Mon projet, c’est de m’installer mais je ne sais pas quand. En attendant, je continue d’être Agent ».

    Saint-lô, le 4 mai 2012.

    Jean-Philippe MONGODIN
  • J’ai choisi l’agriculture par goût

    Charlotte GRANDIN, Agent en C.D.D. 1 200H par an : 21 ans / Agent de Remplacement dans le centre Manche / Bac CGEA par apprentissage

    « Je suis fille d’agriculteur. Après une première formation hors agricole, j’ai choisi de revenir dans l’agriculture par goût. Après mes études, j’ai cherché du travail et j’ai tout de suite commencé comme Agent. Au début, je travaillais environ 50H par mois, cela a toujours augmenté et aujourd’hui je suis à 120H par mois. Comme jeune fille, il a fallu que je montre que je savais faire mon travail mais l’Association m’a fait confiance et m’a donné ma chance.

    Je fais la traite, les soins aux animaux mais aussi la conduite de tracteur et des travaux dans les champs. C’est un travail très intéressant qui me permet de voir différentes façons de travailler et ainsi de continuer à me former. J’aimerai rapidement avoir plus d’heures de travail pour atteindre un temps plein. Je voudrais m’installer en bovins lait mais pas tout de suite. J’espère être Agent de Remplacement encore plusieurs années ».

    Saint-lô, le 4 mai 2012.

    Charlotte GRANDIN